Accueil Blog
Bon plan : week-end printanier à partir de 1€

Ah ! Enfin le printemps… Le soleil revient petit à petit et c’est une excellente raison pour organiser un petit week-end. Et ceci, même si vous avez un tout petit budget.

En effet, des offres de voyages pas cher, à partir de 1 €, sont disponibles depuis de nombreuses villes en France sur notre comparateur de trajets. Mais où aller et que faire ?

Nous avons étudié la question et avons trouvé pour vous des bons plans pour des vacances printanières !

Partez fêter la Saint-Patrick en voyage de groupe

Il est temps de vous mettre au vert : la Saint-Patrick arrive ce vendredi 17 mars ! Et pourquoi ne pas partir en voyage en groupe avec vos meilleurs amis ou votre famille ? Vous pouvez voyager en bus, à 10 ou plus, en France et en Europe pour fêter l’Irlande, à petit prix.

Mais où partir ? Voici quelques idées pour partir en week-end et fêter la Saint-Patrick en groupe :

Mardi gras : que mange-t-on en Europe ?

Carnaval en Europe : partez en bus !

Aujourd’hui, c’est l’une des fêtes préférées des gourmands : c’est Mardi Gras.

Beignets, beugnons, merveilles et/ou crêpes sont sûrement au programme pour vous aujourd’hui ! Mais connaissez-vous les traditions et les spécialités culinaires de Mardi Gras et de Carnaval dans d’autres pays d’Europe ?

Découvrez les traditions et les gourmandises que vous pouvez manger pour Mardi Gras en vous rendant en Allemagne, en Italie et en Belgique !

Carte TGVmax : une vraie bonne idée ?

Voyager pas cher : Carte TGVmax

Si vous avez entre 16 et 27ans, vous pouvez dès maintenant souscrire à la nouvelle carte de la SNFC : la carte TGVmax.

Au prix de 79€ par mois, elle permet d’effectuer un nombre illimité de voyages en TGV et Intercités sur la quasi-totalité du réseau SNCF.

Mais est-elle faite pour tous les jeunes voyageurs ? Est-ce vraiment avantageux comparé aux trajets en bus et au covoiturage ? Nous avons étudié la question pour vous !

Evolution du prix des billets de car

comment évolue le prix des billets de bus

Il y a quelques mois, nous tirions la conséquence de la lutte des autocaristes pour le contrôle du marché. Mais ces derniers temps, des éléments sont venus perturber cette évolution progressive : l'alliance Starshipper-Ouibus ainsi que celle megabus-flixbus. Il n'y a donc désormais plus que trois acteurs principaux sur le marché de l'autocar en France, trois « géants » : Isilines/Eurolines par Transdev, OUIBUS la filiale de la SNCF ainsi que FlixBus, l'autocariste que l'on identifie souvent à sa couleur verte, à l'origine une start-up allemande qui a connu un développement très rapide en Europe ces dernières années. Suite à ces fusions et à la concentration du marché du voyage en autocar en France désormais presque exclusivement aux mains de ces trois acteurs, une question est de mise : les prix des billets de bus longue distance sont-ils voués à augmenter ?

La logique nous pousserait à penser que oui : moins d'entreprises sur un marché, c'est aussi moins de concurrence et donc moins de pression vers le bas pour les tarifs. L'exemple de la SNCF, en ce qui concerne le transport ferroviaire, est flagrant : les prix pour être transporté en train sont élevés car l'entreprise est en état de monopole. Qu'en est-il pour la transport en autocar ?