Train
BlaBlaCar
Accueil Blog Autocar et écologie : les cars polluent-ils ?

Autocar et écologie : les cars polluent-ils ?

Le bus ne nuit pas à l'écologie

Peut-être en avez-vous déjà entendu parler dans les médias : du 30 novembre au 11 décembre 2015, écologie et autocars seront au coeur des débats, car la 21ème Convention-cadre des Nations unies sur les changements climatiques de 2015 (COP21/CMP11), aussi appelée « Paris 2015 », aura lieu dans notre capitale. La question écologique y sera discutée à l’échelle internationale : les acteurs présenteront des solutions énergétiques innovantes permettant la réduction de l’empreinte carbone et visant, selon le site officiel de la COP21, à aboutir à « un nouvel accord international sur le climat » dans le but de « maintenir le réchauffement climatique en deçà de 2°C ». Dans un même élan, la SNCF a lancé l’initiative le « Train du Climat ». A son bord, des dizaines de scientifiques qui s’arrêteront dans pas moins de 19 villes de France pour échanger avec les visiteurs à propos de la question du changement climatique. La protection de l’environnement étant actuellement au centre des débats, c’est l’occasion pour nous de vous parler écologie en autocar et de démonter un vieux mythe qui persiste malgré le nombre d'études croissant le contredisant : l’autocar polluant.

 

Un utilisateur nous a contactés à propos du bilan écologique du bus. Il était en effet persuadé que voyager en bus était facteur de pollution, anti écologique et même irresponsable d'un point de vue environnemental. Chez busradar.fr, nous avons mené nos recherches pour vérifier cette affirmation. Plusieurs publications sur internet entendent à « démontrer » que l’autocar est un gros polluant. Cependant, les études officielles annoncent le contraire : l’autocar est un des moyens de transport en commun les plus propres – et pourrait devenir le moins polluant de tous dans les années à venir.

Un taux de voyageurs en hausse, des autocars toujours plus écologiques

L’Insee a publié une étude utilisant des chiffres de 2012 sur les transports de voyageur. La popularité croissante actuelle du bus longue distance n’est donc pas encore de mise à cette date, mais l’étude affirme déjà : « les transports routiers collectifs (autobus ou autocars) sont susceptibles de transporter plus de voyageurs par véhicule et, selon leur taux de remplissage et leur dimensionnement, d'avoir des impacts environnementaux plus faibles que les voitures particulières. ». La société iDBUS – devenue OUIBUS aujourd’hui – fait état d’un taux d’occupation des bus de 66% depuis le début de l’année 2014 contre 44% en moyenne en 2013 : un chiffre qui ne fera sûrement qu’augmenter avec la croissance que connait l’autocar ces derniers mois.

L’Agence de l’Environnement et de la Maîtrise de l’Energie (ADEME) a aussi publié une étude dont certains graphes permettent d’évaluer le potentiel écologique de l’autocar, en particulier lorsqu’il s’agit de voyage longue distance, et prouvent ainsi que le bus est écologique.

Les villes les plus recherchées
Source : ADEME-Deloitte - « Étude sur les efficacités énergétiques et environnementales des modes de transports » - 2007 (2005) ; SNCF - Information CO2 des prestations de transport - Méthodologie générale - Mai 2014. (cliquez sur l'image pour agrandir)

Les chiffres montrent des émissions de gaz à effet de serre par voyageur de même ordre de grandeur entre trajet en autocar et trajet en train. Encore une fois, ces chiffres datent de 2007 et sont donc à imaginer sous le nouveau jour que connait l’autocar en France. En effet, au 1er janvier 2016, les textes d’application de la Loi Macron prévoient que tous les autocars répondent à la norme Euro V, et même à la norme Euro VI au 1er janvier 2018. Macron indique à ce propos : « Les contraintes mises dans la loi font que les cars devront circuler avec les normes Euro VI. Des normes deux fois moins polluantes, en matière de particules émises, que les autocars mis en service en 2013 et treize fois moins que les cars de 2001. » Si, en plus de cela, le taux de passagers par voyage en bus augmente, alors il se peut bien que l’autocar devienne moins polluant que tous les transports en commun existants à ce jour. L'écologie est bien l'un des principaux enjeux de l'autocar.

Agir ensemble pour l'environnement

Bien sûr, changer votre habitude de voyage est un petit pas pour l’environnement et peut sembler anodin face au travail qu’il reste à faire pour assurer un futur plus vert aux prochaines générations. Mais ce sont bien les changements individuels qui provoquent, sur un plus long terme, des changements globaux. Pour votre prochain week-end à Paris ou vos futures vacances à Bordeaux, vous pourriez par exemple échanger votre véhicule personnel contre un trajet en autocar grâce à notre comparateur de voyage en bus ! Laurent Fabius, futur président de la COP21/CMP11, assure qu’il est de notre « responsabilité historique » d’agir pour la résolution des problèmes environnementaux et continue en ces termes : « nous sommes la première génération à la fois à prendre vraiment conscience du problème, mais nous sommes [aussi] la dernière génération à pouvoir agir ».

Soyez le changement que vous souhaitez voir dans le monde et participez à la nouvelle vague des transports en commun écologiques qui voit le jour en France : nous sommes là pour vous guider dans vos premiers pas avec notre comparateur de voyage sur busradar.fr ! 

Le bus s'adapte à l'écologie
White bus on the road in the countryside © Muller_M - depositphotos.com

Créé le 12/10/2015
Votre navigateur est obsolète!

Mettez à jour votre navigateur pour afficher correctement ce site Web. Mettre à jour maintenant

×